Québec se dote d’un Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion : habillage politique ou véritable volonté d’action?

 In

Montréal, le 24 avril 2014 – Le vent de la diversité souffle sur le Québec. Au lendemain de la nomination des ministres du nouveau gouvernement libéral, Diversité artistique Montréal (DAM) se réjouit de voir apparaître – pour la toute première fois dans l’histoire du Québec – les termes « diversité » et « inclusion » dans l’intitulé du ministère que récupère à nouveau Kathleen Weil. Si ce nouveau vocabulaire semble être de bon augure, saura-t-il dépasser l’habillage politique et prendre corps dans des actions concrètes et audacieuses pour construire un Québec réellement inclusif qui saura prendre en considération les dimensions plurielles des réalités que vivent les immigrants.

Un des premiers dossiers sur lequel devra incontestablement se pencher la ministre, en collaboration avec sa collègue Hélène David, ministre de la Culture et des Communications, concerne celui de la reconnaissance des acquis professionnels des artistes, tant en termes d’expériences que de formations. Quel avenir, ici au Québec, pour un acteur de 40 ans qui arrive formé et avec 20 ans d’expérience dans son domaine ? Quel avenir pour un Ph.D. en musicologie, ancien professeur à l’université, chef d’orchestre et toujours bénéficiaire de l’aide sociale après 6 ans d’immigration ? Les cas de « gâchis culturel » que nous rencontrons régulièrement à DAM sont toujours trop nombreux. Et si le milieu lui-même semble s’ouvrir doucement, il est temps que l’action politique lui emboîte fortement le pas.

DAM espère très rapidement rencontrer la ministre et travailler de concert avec son ministère – chose vaine à l’époque de son premier mandat – afin de poursuivre le dialogue engagé avec le précédent gouvernement. Le bien-être professionnel et social des artistes de la diversité dépasse les clivages politiques : il est une urgence pour garantir le vivre ensemble et, plus largement, la richesse culturelle du Québec. À ce propos, DAM salue également la nomination d’Hélène David à qui nous ne manquerons pas également de souligner au plus vite les enjeux de la diversité dans le développement de la culture au Québec.

Autres nouvelles

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer