LANCEMENT DE LA 22ÈME ÉDITION DU MOIS DE L’HISTOIRE DES NOIRS : UNE RÉUSSITE SUR LAQUELLE S’APPUYER POUR SENSIBILISER À LA DIVERSITÉ

 In

Montréal, le 1er février 2013 – L’ouverture officielle du Mois de l’Histoire des Noirs avait lieu hier soir à l’hôtel de ville de Montréal, sous l’impulsion de sa coordonatrice Carla Beauvais et de l’ensemble des membres du conseil d’administration dont Mickael P. Farkas assure la présidence. De nombreuses personnalités et un large public étaient présents pour souligner l’importance de cet événement, porté cette année par trois porte-paroles : les comédiens Angélo Catet et Didier Lucien, et la chanteuse Dawn Tylor Watson.

Ce mois de février (1er au 28), placé cette année sous le thème « Il est temps » pour lequel le slameur Maxime Saint-Juste a déclamé que ce temps était celui de « la mort du n****», rappelle au Québec depuis novembre 2006 et la loi votée à l’assemblée nationale combien la contribution historique des communautés noires a participé et participe encore à la société québécoise. Il s’agit non seulement de consacrer le mois de février en soulignant l’apport des citoyennes et des citoyens des communautés noires, mais aussi de reconnaître officiellement l’importance de cet événement annuel pour l’ensemble de la société québécoise.

Depuis 19 ans, la table ronde du Mois de l’Histoire des noires organise de nombreuses activités pour faire découvrir la richesse et la diversité des communautés noires en rendant hommage aux personnes qui se sont illustrées dans différents domaines. Plus de 800 activités à travers 175 organismes participeront à faire connaître davantage encore la culture noire, dont on souligne spécifiquement en 2013 le 50ème anniversaire du légendaire discours de Martin Luther King du 23 août 1963 à travers l’exposition MLK50 qui se tiendra Place des arts à partir du 5 février.

Ce dynamisme culturel porté par la communauté noire contribue de façon majeure à l’épanouissement collectif de tout le peuple québécois en portant en lui une humanité universelle qui se veut au-delà des préjugés encore trop nombreux et qu’il est urgent de dépasser pour comprendre combien la société québécoise est aujourd’hui multiple, variée, interculturelle et porteuse d’avenir.

Dans cette volonté d’ouverture et d’inclusion plurielle dont l’action collective qu’elle requiert doit être continue, quotidienne et participative, Diversité Artistique Montréal (DAM) s’associe pleinement à cet événement pour rappeler le chemin qu’il reste à parcourir de la part de nombreuses organisations culturelles pour accueillir en leur sein une diversité existante, enthousiaste et riche qui en formera la mosaïque florissante de demain. DAM souligne à cet effet qu’il est chaque jour important de se rappeler, ici aussi au Québec, que tous les gens ne doivent pas être « jugés sur la couleur de leur peau, mais à la mesure de leur caractère » (Martin Luther King – 1963). « Il est temps » de passer du rêve à la réalité…

Autres nouvelles

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer