LA CULTURE ÉPARGNÉE, MAIS LE SECTEUR TOUJOURS EN DANGER ALORS QUE D’AUTRES ÉCOPENT

 In

Montréal, le 30 mars 2012 – Diversité artistique Montréal (DAM) est satisfait des orientations prises pour la culture et l’immigration dans le budget 2012 déposé par le ministre des Finances, James Flaherty.

En effet, en regard de la conjoncture économique et de la volonté du gouvernement fédéral à un retour de l’équilibre budgétaire pour 2015-2016, la culture évite le pire des réductions de 5,2 milliards de dollars.

 

Le budget est bon pour la culture, mais…

DAM est heureux de constater que le Conseil des arts du Canada conserve son enveloppe budgétaire de 181 millions de dollars. Il pourra ainsi continuer à soutenir les quelques 20 000 artistes et organismes culturels dans leurs projets et ce pour les trois prochaines années.

Autre point positif, le milieu muséal canadien est aussi épargné par la vague des coupures pour les trois années à venir. Ainsi, le Musée des beaux-arts du Canada et le Musée canadien des civilisations conservent leurs acquis budgétaires.
De plus, le gouvernement fédéral s’engage à « appuyer les grandes expositions des musées et des galeries d’art du Canada en modernisant le Programme d’indemnisation des expositions itinérantes au Canada. »

Toutefois, DAM s’inquiète des impacts que les coupures de 46,2 millions de dollars exigées au ministère du Patrimoine canadien d’ici 2015 pourraient avoir sur l’industrie. Le ministre des Finances, James Flaherty, demande que celles-ci soient faites dans « […] la rationalisation des fonctions de soutien interne, la consolidation des locaux à bureaux et l’accroissement de l’efficience des procédés opérationnels, l’amélioration des procédés de gestion des programmes et des activités, et l’établissement de priorités en matière de subventions et de contributions. »

DAM est aussi préoccupé par les effets que les coupures dans le milieu cinématographique pourraient avoir sur le soutien à la création. Ainsi, Téléfilm Canada et l’Office national du film du Canada devront respectivement réduire de 10,6 millions de dollars et de 6,7 millions de dollars d’ici 2015, ce qui représente environ 10% de leur budget total. DAM suivra l’évolution de ce dossier avec intérêt et espère que les coupures n’affecteront pas de façon significative ce secteur qui emploie une variété de travailleurs culturels.

 

Réforme dans le système d’immigration

DAM appuie la volonté du gouvernement canadien de réformer son système d’immigration afin de le rendre plus efficace et plus souple, et ce, malgré la réduction de 84,3 millions de dollars (5,3% du budget) imposée au ministère de la Citoyenneté et de l’Immigration. Notons toutefois que la réforme du système d’immigration cible principalement les travailleurs qualifiés (incluant les artistes professionnels), mais qu’une priorisation est faite pour ceux provenant des secteurs de la santé, de l’ingénierie et de l’enseignement.

 

Qui est affecté par la vague de coupures

Malgré le soupir de soulagement pour le maintien du soutien en culture, DAM se doit de souligner les coupures économiques qui touchent les valeurs sociales.

Parmi les secteurs affectés, notons entre autres:

  • Les coupures de 115 millions de dollars imposées à CBC/Radio-Canada diffuseur national de la diversité culturelle et régionale du pays;
  • L’âge d’admissibilité aux prestations fédérales de retraite sera repoussé de deux ans, passant ainsi de 65 à 67 ans d’ici 2023;
  • L’amputation de 53,8 millions de dollars à Environnement Canada;
  • Et l’annulation du programme de volontariat et de leadership Katimavik offert aux jeunes de 17 à 21 ans.
Autres nouvelles

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer