DAM s’associe aux Rencontres artistiques Franco-Karaïbéennes

 In

Montréal, le 10 février 2015 – Dans le cadre du Mois de l’Histoire des Noirs, Diversité artistique Montréal (DAM) s’associe aux Rencontres artistiques Franco-Karaïbéennes, qui proposent de partir à la découverte des éléments fondateurs des cultures franco-caribéennes. L’édition de cette année se déploiera sur quatre jours – du 18 au 22 février – à travers une série d’activités portant sur les racines bèlè de la culture martiniquaise.

Portées par l’organisme FrancoKaraïbes, membre de DAM, ces rencontres représentent une occasion de promouvoir l’expression et la diffusion des cultures franco-caribéennes du Québec ainsi que leur interaction avec la société québécoise. En ce sens, la vision de FrancoKaraïbes rejoint celle de DAM dans sa volonté de créer des ponts entre différentes traditions et sensibilités culturelles. Méconnus et peu visibles dans le paysage culturel québécois, les pratiques artistiques franco-caribéennes et les artistes qui les font vivre gagneront, à travers cet événement, une plus grande visibilité, une reconnaissance ainsi qu’une opportunité de partage interculturel  auprès d’un public montréalais grandement diversifié. DAM souligne l’importance de ce type d’initiatives mettant à l’honneur un héritage venu d’ailleurs mais bel et bien vivant au Québec à travers des communautés installées ici depuis plusieurs générations.

« Il s’agit bien sûr d’offrir une prestation artistique (danse, chant, musique bèlè) sans pour autant négliger la valeur et la dimension historique, sociale et culturelle du bèlè », explique Ania Ursulet, fondatrice de FrancoKaraïbes, au sujet des Rencontres artistiques Franco-Karaïbéennes.

Ainsi, la richesse d’un tel événement réside à la fois dans les performances artistiques qui permettent au public de vivre une expérience culturelle, mais aussi dans l’éclairage intellectuel qui sera proposé lors d’une conférence-débat. Celle-ci réunira deux ethno-musicologues, l’un Martiniquais (Étienne Jean-Baptiste), l’autre Québécois (Ons Barnat), dans le but d’établir un dialogue et des regards croisés sur le bèlè.

Cette édition 2015 sera parrainée par Jérôme Pruneau, directeur général de DAM et ethnologue de formation, qui invite à voir cet événement comme une occasion de « cohésion dans la différence » et encourage tout un chacun à venir vivre des rencontres colorées et inédites.

Pour en savoir plus sur les Rencontres artistiques Franco-Karaïbéennes, cliquez ici.

Autres nouvelles

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer