DAM rencontre le ministre Maka Kotto

 In

Montréal le 18 décembre 2012 – Hier lundi 17 décembre 2012, DAM, représenté par Damian Nisenson, coprésident, et Jérôme Pruneau, directeur de l’organisme, a rencontré pour la première fois Monsieur Maka Kotto, Ministre de la Culture et des Communications du gouvernement du Québec.

Sans tomber dans la partisanerie politique, nous tenons à souligner en premier lieu que sous l’ancien gouvernement libéral, DAM a attendu 4 ans pour une rencontre qui n’a jamais eu lieu. Avec le gouvernement Marois, cette ouverture a pris un mois, et un échange a bien eu lieu… Tout un changement d’attitude envers l’organisme et, surtout, envers sa mission et les valeurs qu’il défend.

Nous nous réjouissons d’avoir, enfin!, un ministre de la culture qui connaît le milieu artistique montréalais, étant lui-même artiste, et, mieux encore, qui connaît le dossier de la Diversité et tous ses enjeux en profondeur pour les avoir lui-même vécus.

L’empathie et la syntonie fine entre DAM et le Ministre ont été instantanées et explicites.

Nous croyons que, malgré les limitations que la situation économique impose, DAM se trouve devant une fenêtre d’opportunité unique pour faire avancer plusieurs dossiers fondamentaux dans le but d’atteindre une plus grande équité dans l’accès au travail artistique et à ses sources de financement, entre artistes locaux et artistes immigrants (je ne mettrais pas cette fin de phrase qui divise et montre du doigt « eux » et « nous »). Je m’arrêterais au mot « financement », le terme « équité disant à lui tout seul le reste.

Tous les dossiers qui tiennent à coeur à DAM ont été mis sur la table et ont trouvé un interlocuteur intéressé et avisé, notamment ceux qui concernent la reconnaissance des compétences et des acquis des artistes nouvellement arrivés, la présence (ou devrions-nous dire plutôt l’absence) des artistes issus des communautés culturelles dans les espaces décisionnelles (membres des CA, agents de programmation, diffuseurs, postes de direction) dans le milieu des arts et de la culture montréalaise, ou les projets de recherche et de publication que DAM développe avec des chercheurs universitaires. Le ministre nous a confirmé que son ministère et celui de l’immigration étaient pour DAM de nouveaux alliés sur lesquels nous pouvions compter et qu’il aiderait l’organisme et sa mission établir la jonction avec la ministre Diane de Courcy pour l’avancement de ces dossiers.

Nous nous félicitons de cette nouvelle collaboration qui fera, nous le croyons, nous l’espérons, avancer la cause de l’équité pour les artistes montréalais de toutes origines vers des lendemains qui chantent!

Autres nouvelles

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer