Stève Viès - L' émerveil Mandingue

BIOGRAPHIE

Stève Viès, artiste autodidacte pluridisciplinaire, maîtrise divers instruments de l’Afrique de l’ouest dont le djembé, les dunumbas, le krin, le Lamba, le balafon et le kamélé N’goni. Il débute sa carrière artistique en 1993, en France, puis enrichi ses connaissances musicales et culturelles au cours de ses nombreux voyages au Mali, en Guinée et au Sénégal. Il reçoit l’enseignement de plusieurs grands maîtres, notamment, Mamady Kaita Kargus, Famoudou Konaté, son fils, Billy Konaté et Daouda Doumbia. En 2002, il fonde L’émerveil Mandingue, une entreprise culturelle qui a produit jusqu’à ce jour, plus de 1000 ateliers éducatifs et spectacles interactifs, destinés principalement aux jeunes publics et public famille. Il collabore avec plusieurs artistes professionnels (Gotta Lago, Estelle Lavoie, Sadio Sissokho) et de nombreux organismes de diffusion culturelle, comme Petits Bonheurs, le Mondial des cultures, La Tohu, Vues d’Afrique, le réseau des bibliothèques de Montréal, le bureau du loisir et bien d’autres. En 2006, il crée le collectif Donko qui offre performances musicales et spectacles déambulatoires avec personnages masqués. En 2005, il écrit et réalise son premier conte musical pour jeune public Mamady le dresseur de lion qui compte à ce jour, plus de 200 représentations. En 2007, il crée avec Isabelle Garceau, le conte musical : La légende du Bogolan. En 2008, lors d’un séjour de 3 mois au Mali, il collabore avec Erica Pomerance et Isabelle Garceau pour la réalisation du film N’domo, les cinq doigts de la main, un docu-fiction sur le bogolan traditionnel, l’art textile du Mali. Dans ce voyage, il collabore avec Tiorri Diarra pour la confection de marionnettes, Boubacar Doumbia, fondateur du N’domo, conservatoire en teintures naturelles, pour la réalisation de costumes et décors. En 2009, il crée le spectacle déambuloire Kirakono, qu’il adapte sur la scène en 2016 avec Gotta Lago et Estelle Lavoie. En 2010, il débute la réalisation du studio Donko, un laboratoire de créations pluridisciplinaires, en Mauricie, Québec. En 2011, il devient une ressource pour le répertoire culture-éducation. Il mène de nombreux projets pilotes en médiation culturelle, tels que : Animations dans les parcs, les ateliers Papas-Rythmes... En 2016, suite à un voyage de perfectionnement au Mali, il complète une exposition visuelle de grande envergure sur l’art textile bogolan et indigo, enrichit son théâtre de marionnettes et se forme en Kamélé n’goni avec Bacho Diarra. En 2018, il écrit et réalise son nouveau conte musical Yakouba, en collaboration avec Estelle Lavoie et Maude Bouchard. Original, passionné et persévérant, cet artiste entrepreneur est constamment en processus de création afin d’émerveiller les petits et les grands.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Artiste multi disciplinaire, animateur culturel et directeur artistique, Stève Viès cultive au quotidien son amour pour les arts traditionnels d’Afrique de l’Ouest. Auprès des jeunes publics, il transmet avec aisance son positivisme, sa persévérance et sa grande expérience artistique et multiculturelle. Au cours des vingt-sept dernières années, il partage sa passion avec des milliers de personnes, touchant des enfants de 12 mois à 5 ans dans les CPE et centres périnataux, des élèves de nombreuses écoles primaires et secondaires, des adultes et des ainés, en leurs offrants ateliers, spectacles et conférences. Dès 2005, Stève s’intéresse à l’écriture et la scénarisation d’histoires inspirées de la tradition d’Afrique de l’Ouest . A ce jour, il a réalisé quatres contes musicaux, Mamady, le dresseur de lions, La légende du bogolan, Kirakono et Yakouba. C’est en 2006, qu’il fonde la troupe de théâtre de rue, Donko, qui regroupe percussionnistes, danseurs, échassiers et personnages masqués. C’est un peu partout au Québec que la troupe réalise spectacles sur scène et parades d’ouverture de grands festivals tels que le Jazz de Montréal, le mondial des cultures de Drummondville, Les traditions du monde de Sherbrooke, musique du bout du monde de Gaspé et plusieurs autres. C’est avec Gotta Lago, Sadio Sissokho, Kattam Laraki, Estelle Lavoie et autres artistes professionnels du milieu de la musique africaine que Stève aime collaborer. C’est en 2008, durant un voyage de trois mois au Mali, avec sa conjointe Isabelle Garceau et leurs trois enfants, qu’il découvrira la vidéo, la photo et les arts textiles traditionnels Bogolan et indigo. Ils réaliseront le documentaire fiction, N’Domo, les cinq doigts de la main et la conférence Voyage en famille. En 2016, il retourne au Mali pour compléter son œuvre en art visuel, avec une riche exposition photographique et la réalisation d’œuvres magistrales d’art textile bogolan par le N’domo, conservatoire en teintures naturelles de Ségou. Il suivra également le parcours de plusieurs sculpteurs de Bamako et de Ségou. Stève se consacre depuis plus de vingt ans à l’élaboration de contenus, physiques et numériques, du patrimoine de la culture Mandingue, et présentera deux expositions en 2020. La première du 16 au 26 avril 2020 à la galerie Musha Galusa dans le cadre du Rallye Expo Vues d’Afrique et la seconde à l’espace Cascade de la Tohu du 15 juillet au 30 septembre 2020.

DISCIPLINES

Arts visuels;Musique;Théâtre;Conte

COMPÉTENCES

Percussions, N'Goni, Écriture, Scénarisation, Scénographie, Conte, Marionnettes, Arts textiles bogolan et indigo, Photographie, Vidéo, Mosaique.

LANGUES PARLÉES

Espagnol;Anglais;Français

SITE WEB

www.svies.com

PORTFOLIO/CV

Voir le Portfolio

RÉSEAUX SOCIAUX


Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer