Saulo Giri

BIOGRAPHIE

Ses racines l’ont ramené au Panama et vers plusieurs autres pays d’Amérique latine pour entrer en lien avec les différentes cultures de ce merveilleux continent.
Saulo fouille les recoins du terroir panaméen pour y trouver des poètes, musiciens, conteurs qui lui transmettent un peu de leur flamme de vie.
Dans le monte (campagne panaméenne) tout est possible : plusieurs témoignent avoir rencontré le diable en personne ou même avoir entendu les animaux parler.
Il raconte autant pour les enfants que pour les adultes.
Accompagné d’instruments qu’il a recueillis dans sa valise, il raconte des histoires circulaires pour que ce monde ne nous rende pas carrés.
Au son du tambour, la parole est partagée tout en effaçant le mur qui sépare le conteur du public. Comme par magie on commence à raconter tous ensemble sous un ciel circulaire.
Ses contes sont partagés en français, anglais, espagnol et parfois en esfragnol.
Saulo Olmedo Evans est également percussionniste multi-instrumentiste d’origine panaméenne ayant grandi à Montréal. Entre 2005 et 2008, les tambours le guident vers un périple d’apprentissage musical à la rencontre de ses racines latino-américaines : Panama, Cuba, Brésil, Colombie. Par la suite, Saulo se laisse séduire par les couleurs et esthétiques qui composent la culture indienne. C’est avec le renommé maître Pandit Ishwar Lal Mishra que Saulo étudie les tablas en Inde de 2011 à 2015. Son chemin remplit ses valises non seulement de rythmes et d’instruments, mais également de contes, de récits et d’histoires qu’il partage tout au long de son odyssée en donnant des spectacles de contes musicalisés. Depuis son retour à Montréal en 2015, il commence à s’investir dans différents projets de musique classique indienne, folk et fusion.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Le conte est devenu une façon de communiquer mon identité culturelle tout en la partageant avec les autres. À travers l’art de raconter, plusieurs questions ont commencé à germer dans mon intérieur. Ayant grandi à Montréal loin de mon pays d’origine, les contes, la musique et le folklore panaméen sont devenus pour moi une source d’inspiration. Dans mes créations actuelles telles que Venu du ciel et le cordonnier va-nu-pieds, plusieurs attraits culturels sont mentionnés tels que la signification du chapeau dans les campagnes panaméennes et l’utilisation des remèdes folkloriques. De cette façon, mon identité peut résonner avec celle des autres dans un pays très métissé où on peut se poser les mêmes questions ensemble.

C’est pour cela que je crois fortement que le conte est un outil de développement et de croissance où les mémoires vivantes des ancêtres du monde peuvent encore être écoutées. L’aspect interactif est essentiel dans mes présentations, parce que c’est ainsi que le mur entre les artistes et le public disparaît. En laissant la chance au public de répondre à quelques questions ou même en chantant certains refrains, un sentiment d’importance émane de l’audience. C’est de cette façon que l’on commence à conter ensemble ou à reconnaître qu’on fait partie d’un grand tout.
Dans mon parcours j’ai eu la chance d’apprendre avec quelques mentors et collaborateur qui m’ont aidé gagner davantage d’expertise en tant que conteur.
En 2011 j’ai commencé à collaborer Ricardo Rueda (Mexique) pour la création du disque de conte Cuentos vagamundos. En 2015 Hamidou Savadogo (Burkina Faso) devient le mentor de mon projet jeune volontaire pour l’élaboration du livre de conte audio Le rythme du bonheur. J’ai partagé la scène avec l’auteure-compositrice Marthe Halvorsen provenant de la Norvège pour la création de l’œuvre Venu du ciel. J’ai également eu la chance de collaborer avec Sylvie Belleau pour le développement de l’œuvre Questions à la mère terre en synergie avec Mireya bayancela. En 2018 – 2019 j’ai eu le plaisir de collaborer avec Myriam el Yamani pour la réalisation de l’œuvre Le cordonnier va nu-pied. Ces différentes collaborations m’ont fait réaliser qu’il a mille façons de conter, mais seule la tienne est la bonne pour toi. Suite à ces merveilleuses collaborations, je me déplace pour partager différentes œuvres de conte dans différents pays.

- Isogaisa (festival autochtone Sami) Tenevoll, Norvège 2016.
- Centre culturel Zorba the Budha, New Delhi, Inde 2017
- Festival pop Montréal 2017
- École Ludger Duvernay (classe immigrante francisation) Montréal 2018
- École Monsegneur Richard Montréal 2018
- Festival cultures et tradition de Sherbrooke 2018
- Maison de la culture Henri Lemieux Montréal 2019
- Festilou 2018 -2019 Montréal
- Jokey 2019 Montréal
- Tounée avec la bibliothèque National du Panama 2019
- Musée point à calières 2020 Montréal
- Résidence Mamu ensemble toghether 2020 Sept-Îles

DISCIPLINES

Musique;Conte

COMPÉTENCES

conte, musique

LANGUES PARLÉES

Espagnol, français, anglais, portugais, Hindi

PORTFOLIO/CV

Voir le Portfolio

RÉSEAUX SOCIAUX


Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer