Nika Stein

BIOGRAPHIE

Nika Stein est née dans la petite ville de Dubna, située à côté de Moscou. Elle a vécu en Russie et en Ukraine jusqu’à l’âge de 14 ans. Elle est ensuite partie s’installer au Canada avec sa famille. Depuis, elle habite à Montréal, à l’exception d’un séjour au Texas pour ses études en danse. Sa langue maternelle est le russe. Nika Stein a obtenu son baccalauréat en danse à l’Université Concordia et sa maîtrise en danse au Texas Woman’s University. Elle possède également une formation professionnelle en psychothérapie corporelle. Cette dernière formation et son parcours artistique lui permettent d’exprimer un grand registre émotionnel très nuancé, par les changements de respiration, le mouvement des différentes parties du corps et le regard. Ses créations célèbrent la vie qui se manifeste à travers les corps vivants et l’environnement.

Ses œuvres principales sont:
Chorégraphie qui mène à la satisfaction, un voyage de libération à travers différentes émotions, des plus souffrantes comme la peur et la peine, à la circulation du plaisir dans le corps.
Accumulation…, ça prend du temps, une performance exécutée à l’extérieur : sur l’herbe, les roches, la boue, etc. Le but de l’œuvre est d’accumuler de l’énergie dans le corps à partir de la relation fondamentale avec la Terre.
Daughters, une performance interdisciplinaire ayant lieu dans une chapelle, accompagnée d’orgue et de chant. Nika s’installe en Vierge Marie sur un fauteuil pour accueillir des filles (interprétées par des jeunes femmes de différentes origines ethniques) dans ses bras.
Voda-Eau-Water (en cours), une plongée interdisciplinaire dans les archétypes aquatiques les plus sombres (mort, frayeur, abîme), suivie d’une résurgence à travers les figures liées à la renaissance, la fertilité, la sexualité, l’amour et la vie.
L’accessibilité de la danse aux diverses populations dans une perspective d’empowerment est l’une des préoccupations artistiques majeures de Nika Stein. Elle est souvent impliquée dans des projets communautaires et de médiation culturelle. En 2011, elle a reçu la bourse du Conseil des arts du Canada pour le projet Autour d’eau en collaboration avec 18 femmes de différentes origines ethniques et culturelles. En 2018, avec le collectif Intercultes et des participants communautaires, ils ont créé Vodichka grâce au programme Ponts culturels, d’une rive à l’autre du Conseil des arts de Montréal.

Nika Stein was born in a small town of Dubna situated close to Moscow. She lived in Russia and Ukraine until the age of 14 and then immigrated to Canada with her family. Since then she has been living in Montreal, except for a 3-year departure for Texas to study dance. Her mother tongue is Russian. She holds a BFA in Contemporary Dance from Concordia University, and an MFA in dance from Texas Woman’s University. Additionally, Nika Stein obtained a professional training in body-inclusive psychotherapy. This training in particular allowed her to develop a vast expressive emotional register modulated through changes in breath patterns, movements of different body parts and the gaze. Her creations celebrate life as manifested in the living bodies and the environment.

Major works:
Choreography which leads to satisfaction, a voyage of liberation through different emotions from the most painful to the most pleasant.
Site-specific work Accumulation…, it takes time. Performed outside on grass, pebbles, mud, etc.

DÉMARCHE ARTISTIQUE

Habituellement, pour moi, un défi chorégraphique émerge de ma volonté d’incarner quelque chose qui n’existe pas dans mon monde. Par incarner, je veux littéralement dire créer une certaine réalité dans le corps d’un interprète. Comme jeune chorégraphe, j’ai surtout privilégié la recherche chorégraphique par et dans mon propre corps. J’ai reconnu ce processus créatif comme un acte très puissant qui m’a donné l’opportunité d’exprimer mes multiples identités, d’exercer mon autodétermination et de développer mon langage chorégraphique.
Mon approche chorégraphique est cohérente avec le cadre post-moderne. Dans ce cadre, tout mouvement peut être considéré comme de la danse, ce qui ouvre d’immenses possibilités au chorégraphe. Cependant dans la pratique, mon corps, qui est juste un seul corps, ne peut pas exercer tous les choix possibles du mouvement. Voilà pourquoi ce qui m’attire le plus dans ma carrière, actuellement, ce sont les relations de collaboration avec des interprètes et des artistes d’autres disciplines. En particulier, je suis intéressée par la collaboration avec des artistes de diverses origines ethniques et culturelles, et/ou des artistes qui sont formés dans d’autres traditions que la danse contemporaine.

Usually a choreographic problem for me emerges out of a desire to embody something that does not fully exist in my world. By embodying, I literally mean creating a certain reality in the bodies of the performers. As a young performer/choreographer I recognized choreographing for one’s own body as a very powerful act which could be used to express one’s own unique identities, to exercise self-determination and to develop my own choreographic language.
My approach to dance-making is consistent with the post-modern framework. In this framework any movement can be seen as dance, which opens up tremendous possibilities as a choreographer. In practice however, my body, which is only one body, cannot carry all the possible movement choices and patterns. This is why in my present career development I am interested in collaborations. In particular, I am interested in collaborations with artists of diverse ethnic and cultural backgrounds and/or with artists who are trained in other traditions besides contemporary dance.
........................................
bio continued
The goal of this work is the accumulation of energy in the body based on the fundamental relationship with the Earth.
Daughters, an interdisciplinary project taking place in a Chapel. Dressed as Virgin Mary and accompanied by organ and singing, Nika Stein sat on a womb-heart-like sofa and cradled a different daughter (embodied by young women of diverse ethnic back-grounds) during each performance.

Voda-Eau-Water, current project. This is an interdisciplinary dive into most somber aquatic archetypes related to fear of death and the abyss, followed by a reemergence through figures connected to re-birth, fertility, sexuality, love and life.
Accessibility of dance to diverse populations with the perspective of empowerment remains one of the major artistic preoccupations of Nika Stein. She is frequently implicated in projects of cultural mediation. In 2011 she obtained a CCA grant for the project Autour d’eau in collaboration with 18 women of diverse ethnic and cultural backgrounds. In 2018, with collective Intercultes and community participants they created Vodichka through the programme Ponts culturels, d’une rive à l’autre of Montreal Arts Council.

DISCIPLINES

Danse;Théâtre

COMPÉTENCES

chorégraphie, performance, enseignement, direction artistique, médiation culturelle

LANGUES PARLÉES

Français;Anglais;Russe

RÉSEAUX SOCIAUX


Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer