Nicolas Krief

BIOGRAPHIE

Né d’un père juif tunisien et d’une mère saguenayenne, Nicolas Krief est le fruit d’un étonnant métissage culturel et génétique. En 2012, il débute sa carrière en écrivant et réalisant le court métrage documentaire Séfarade. En 2014, il remporte le prix SARTEC de l’atelier Cours écrire ton court. En 2015, il coécrit et coréalise le court métrage La notion d’erreur, présenté dans plusieurs festivals à travers le monde. 

Dans le cadre d’une fructueuse collaboration, Nicolas co-écrit avec le réalisateur Patrice Laliberté ses premiers longs métrages. En 2018, ils écrivent avec Guillaume Laurin Très belle journée, premier film québécois entièrement filmé avec un téléphone cellulaire. 

Cette collaboration continue avec Jusqu’au déclin, le premier film québécois de Netflix, dont il signe le scénario avec Patrice Laliberté et Charles Dionne. Produit par Couronne nord, le film très attendu sera disponible dans plus de 40 pays en 2020. 

Cette année marquera aussi la sortie de Les fleuristes, web série écrite par l’auteur, qui sera diffusée sur les plateformes web de TV5 et Télé-Québec. Ce projet lui permet d’aborder des thèmes qui lui sont chers, comme le métissage culturel et la filiation.  Thèmes aussi abordés dans Carcajou, court métrage autobiographique qu’il réalisera à l’été 2020.

Nicolas planche aussi sur l’écriture de plusieurs longs métrages dont un scénario d’horreur sur une mystique québécoise du début du 20e siècle, produit par Stéphanie Morissette chez La maison de prod, et Visite Libre, un slasher sur la gentrification et le développement immobilier produit par Caramel Films.

DISCIPLINES

Cinéma - Télévision

COMPÉTENCES

Scénarisation, conseil à la scénarisation

LANGUES PARLÉES

Anglais, français

Effectuez une recherche et appuyez sur Entrer