Dolorès Contré Migwans

Dolorès Contré Migwans est une artiste multidisciplinaire autochtone qui réalise des œuvres dans des installations lui permettant d'intégrer ses artefacts dans un contexte performatique, accompagné de récits, chant et danse au tambour. Pour ce faire, elle utilise des techniques mixtes prenant leur source dans les savoir-faire ancestraux, comme la broderie de piquants de porc-épic et de poils d'orignaux, le perlage, le tissage, la vannerie et les peaux, et des techniques combinant des matériaux contemporains tels que le dessin, la peinture sur tissu, le modelage, l'assemblage et la sculpture sur bois. Ses œuvres expriment ainsi la réalité contemporaine empreinte d'un métissage des influences interculturelles.

Dolorès Contré Migwans enseigne et transmet les arts et les traditions culturelles autochtones dans des milieux universitaires, muséaux, scolaires, communautaires et interculturels. Elle est conseillère sur le patrimoine autochtone et les questions d'éthique auprès de plusieurs organismes & institutions. Elle est directrice de l'Atelier Docomi en création multidisciplinaire autochtone.

En 2007, Dolorès Contré Migwans présente son œuvre-mémoire visuelle et sonore, intitulée Naa-ka-nah-gay-win , lors du Forum de recherche organisé par DIALOG et l'Institut national de la recherche scientifique.

20 années de pratique au Canada

Dolorès Contré Migwans dispose d'une formation double, c.-à.d. académique et traditionnelle, qui a été apprise auprès d'aîné(e)s qui lui reconnaissent un rôle particulier dans la sauvegarde des savoir-faire comme « porteuse ou passeuse » de la transmission du patrimoine.  
Diplôme en création et en enseignement des arts plastiques de l'Université du Québec à Chicoutimi
Maîtrise en études des pratiques psychosociales sur la transmission des « arts vivants » de l'Université du Québec à Rimouski
Apprentissage des savoir-faire traditionnels auprès des aînées Ojibway de l'île Manitoulin au Lac Huron (Ontario)